Genvejsmenu:
S - Indhold
1 - Forside
2 - Nyheder
3 - Oversigt
4 - Søg

 

ECO-INITIATIVES de la FERP 2011

Grâce à ce trophée, des initiatives et des actions sont primées, qui mettent en lumière la relation entre le randonneur et le milieu qu’il fréquente, et qui permettent de randonner dans le respect de l’environnement.  
Les lauréats de l’édition 2011 ont rempli ces conditions.

 

1er prix: le Schwäbischer Albverein Réserve naturelle „Schopflocher Moor“ 
Le Schwäbischer Albverein (SAV) entretient un réseau de 24 000 km de sentiers de randonnée. A certains endroits, on touche ou traverse des espaces naturels protégés. Là, des mesures de protection des paysages et de canalisation du public sont nécessaires, afin d‘éviter de contrevenir à la protection des milieux.

 La réserve naturelle“ Schopflocher Moor“, qui s’étend sur environ 80 ha, présente une faune et une flores particulièrement précieuses, qui sont également sensibles. Longtemps, on y a exploité la tourbe. C’est pourquoi, depuis 1931, le SAV a acquis des terrains, afin de les préserver de l’exploitation de la tourbe. La tourbière se situe dans une zone de loisirs très fréquentée, à 20 km de l’agglomération de Stuttgart. Vers 1970, la tourbière était de plus en plus menacée: une fréquentation en hausse a entraîné un piétinement généralisé dans tous les sens. Par ailleurs, l’apparition de taillis représentait une menace pour la flore et la faune spécifiques de la tourbière.    

            

 Le SAV a pris deux mesures en faveur de sa propriété en constant agrandissement: en 1976, un sentier fait de traverses en bois a été aménagé à travers la tourbière avec la collaboration de l’administration forestière. Ensuite, toutes les possibilités de pénétrer sur la tourbière, hors du chemin aménagé, ont été supprimées. De même, l’association a procédé à l’élimination des taillis afin de maintenir la tourbière ouverte.

Ces mesures d’entretien sont, depuis, entreprises par de nombreux bénévoles, en coopération avec l’administration chargée de l’environnement. Il y a quelques années, le chemin a été rénové, et aménagé afin d‘être fréquenté par des fauteuils roulants.

 L‘acquisition de terrains en vue de la protection de la tourbière, l‘entretien du paysage pour protéger flore et faune remarquables et l’aménagement d‘un chemin sans obstacle canalisant les visiteurs à travers la réserve naturelle, sont les trois mesures que le SAV mène depuis de nombreuses années, à grand frais, mais aussi avec succès. Il s’agit là d‘un très bel exemple pour le trophée „Éco-Initiatives“.

 

2e prix: Mountain Meitheal Ireland / Cruagh Wood und Three Rock Mountain   
Mountain Meitheal et son groupe de bénévoles qui mènent des travaux d’entretien des chemins, ont été sollicités par Dublin Mountains Partnership pour une collaboration dans la construction de chemins pérennes, durables et respectueux de l’environnement dans le secteur sensible des Dublin Mountains. Ces chemins sont de grande qualité, très exposés. Ils sont fréquentés par des visiteurs, des randonneurs et des propriétaires terriens locaux.

 Cette action a comporté trois chantiers:

  •  Réalisation d‘un chemin fait de traverses à travers une zone humide dans les Dublin Mountains, afin de la rendre accessible aux randonneurs et autres visiteurs non motorisés, selon des critères internationaux de respect de l‘environnement 
  • Construction d’un escalier, long de 401m, sur un tronçon nouveau dans les Dublin Mountains 
  • Construction d’un escalier existant en blocs de pierre dans les Three Rock Mountain / Dublin Mountain.

 Ces travaux ont été réalisés dans les Cruagh Woods und Three Rock Mountain, tous deux situés dans la région des Dublin Mountain.

            

 Dans le cas de Mountain Meitheal, il s’agit d’un groupe de bénévoles, qui entreprend des actions, sur les chemins de leurs montagnes et de leurs forêts, en faveur de la protection de l’environnement et de la promotion de loisirs de proximité durables.

 Leurs buts sont simples: en partenariat avec les différents propriétaires ( y compris le National Park & Wildlife Service) tenter de réagir à la pression à laquelle est soumise la région montagneuse d’Irlande, par une fréquentation en hausse. Une partie de ces efforts consiste dans la promotion du concept de loisir „durable“, par le message „Leave no trace“ – ne laisse pas de traces -. Ils sont membres du groupe Leave No Trace Ireland.

  

3e prix: Association Sentieri degli Dei - Monti Lattari- Costa Amalfitana – Sorrentina Onlus. Italie   
L’idée centrale de cette action était la nécessité de prévenir de graves problèmes dans le Parc, en particulier le grand nombre de feux de forêts en été. Éducation, formation, sensibilisation des communes locales ont servi de fondement à cette initiative au service de la protection et de la conservation du patrimoine paysager du Parc.

 Pour stimuler la prise de conscience de la protection de la nature dans ce paysage à forte densité de population, et afin de consolider ce partimoine comme bien commun, l’action a soutenu la réintroduction d’associations de défense.

L’accent a été mis sur les mesures possible en matière de protection de la nature de la région concernée. Le projet global avait pour but de susciter l’intérêt des visiteurs pour les problématiques du parc régional Monti Lattari et de leur transmettre le  comportement qui convient pour la fréquentation des chemins.

 Toute cette action s’est étalée de 2009 à 2011 dans la région du Parc régional des Monts Lattari (Parco regionale dei Monti lattari). 27 communes étaient concernées entre la Côte Amalfitaine, la côte de Sorrente et Agro Nocerino. Elle comprenait 3 parties:

  •  la sensibilisation aux problématiques de l‘environnement 
  • des mesures d’éducation spécifiques à l’environnement
  •  la protection contre les feux de forêt

Le projet a été achevé en 2011 avec succès. Du fait de ses résultats, de son caractère innovant et de la facilité de sa transposition dans un autre contexte régional, il sert de projet modèle.

  

3e prix: Klub českých turistů-  Chemin de randonnée „Kögler“ dans la région Krasna Lípa  
Cette action a été portée par les efforts de la famille de Rudolf Kögler, qui a consacré de nombreuses années de  sa vie à la construction et à l’entretien de ce chemin. La volonté de la population de Krásná Lípa, de donner suite à l’idée de restaurer le premier sentier de randonnée du pays a, elle aussi, été déterminante.

 Le premier sentier botanique a  été créé en 1941 en Tchéquie par Rudolf Kögler, né à Krásna Lípa. Il a réalisé des panneaux directionnels en bois qu’il a installés au printemps 1941, tout au long du chemin. De plus, il a oeuvré sur le chemin en tant que guide.

 Le Klub českých turistů a entrepris la remise en état de ce chemin exceptionnel en 2002 en collaboration avec la ville de Krásná Lípa CSOP Tilia. Le tronçon rénové parcourt le tracé originel. Par ailleurs le chemin a été prolongé, de sorte qu’à ce jour, il totalise 22 km

 Plus de 40 panneaux didactiques ainsi que d’autres éléments interactifs, mobiliers et autres informations touristiques, ont été installés tout au long du parcours. L’objet de la restauration était de présenter aux visiteurs de nombreux sites intéressants, les Monts de Lusace (Lužické hory) et le Parc National de la Suisse Tchèque (Národni Park České Svýcarsko). Il existe une brochure avec carte, consacrée à ce sentier botanique.

 8 000 touristes empruntent annuellement le sentier „Kögler Krásná Lípa“. Des écoles ne se contentent pas de visiter le sentier, mais participent également à des programmes centrés sur l’écologie, ainsi que sur la protection de la nature et de l’environnement.

 

 

 

  

2011                    2012                    2014