Genvejsmenu:
S - Indhold
1 - Forside
2 - Nyheder
3 - Oversigt
4 - Søg

 

Orientation sur le terrain

Pour pouvoir s’orienter avec une carte sur le terrain, il faut d’abord se situer.

  • Rechercher deux ou trois points remarquables sur le terrain identifiables : des cours d’eau, un sommet, un village, une maison isolée ou une rue s’ y prêtent bien.
  • Tourner alors la carte de sorte que les points choisis soient dans l’axe de votre regard, 
  • Une boussole peut faciliter l’orientation dans un milieu inconnu. D’abord orienter la carte vers le nord et ensuite vérifier des points figurant sur la carte : sont-ils dans l’axe de mon regard?

Si la carte est bien orientée dès le départ de la randonnée, et que l’on vérifie l’orientation à chaque point remarquable, on peut vérifier sa position ainsi que l’azimut de l’objectif choisi.

S’il arrive que l’on ne parvient pas à orienter la carte correctement, il convient de :

  • Revenir en arrière sur le chemin emprunté jusqu’à une position assurée et refaire le point.
  • Si l’on est sûr d’être sur le bon chemin, continuer, jusqu’à des points figurant sur la carte et permettant de définir à nouveau la position.

Si l’on est complètement égaré, suivre les conseils suivants permettant de retourner dans des lieux habités où l’on peut à nouveau s’orienter :

  • Se référer aux cours d’eau, aux routes et ux lignes électriques.
  • Prêter attention aux bruits : les cours d’eau, les routes et les bruits des activités humaines sont perceptibles sur de longues distances.

 

 


La boussole et le GPS

Si l’on ne tient pas à suivre des itinéraires balisés, il convient d’être en possession d’une boussole et d’une carte. Sur internet, on trouve de nombreuses idées de randonnées dont la trace GPS peut être chargée sur un GPS (Global Positioning System). Le GPS est un outil complémentaire dont le fonctionnement est lié au positionnement des satellites et à la qualité des batteries. Il ne saurait toutefois être un substitut d’une bonne carte ou d’une bonne préparation d’itinéraire.